Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent!

  • Rue Arsène Falla 56 - 4621 Fléron, Liège

    04 / 228.80.71

  • Bld Audent 17 - 6000 Charleroi

    071 / 31.59.76

2012 devrait être une année morose

Moins d'emprunts en 2012 ?

« Retour aux News

Modifications en vue pour le crédit

Selon l' "European Banking Barometer" d'Ernst & Young, l'année 2012 ne devrait pas être rose pour le crédit... elle devrait même être plutôt morose. Si la crise semble doucement s'apaiser et l'éclaircie pointer le bout de son nez, il n'en va pas de même pour le marché de l'emprunt. Selon ce baromètre, le secteur bancaire craint pour le marché du crédit. La cause de cela? On évoque une réforme profonde à venir dans le secteur.

 

Prêts plus chers = moins d'emprunts

Selon les informations d'Ernst & Young, le marché du crédit devra bientôt s'adapter à une nouvelle règlementation. Celle-ci impliquerait une hausse du coût des emprunts. Il s'agit de modifications liées à la mise en oeuvre de l'accord Bâle III. De plus, on annonce des difficultés de paiement pour différents secteurs tels que la construction, les services ou encore l'automobile. Le seul point positif pour la Belgique est qu'on estime qu'une faillite de la Grèce ne devrait pas trop toucher le marché belge.

Le point positif de la Belgique est qu'à côté, les banques peuvent compter sur l'épargne. En effet, notre pays connaît une culture de l'épargne particulièrement prolifique. Cela en fait l'atout numéro un de notre secteur bancaire. Les circonstances actuelles poussent d'ailleurs les spécialistes du secteur à penser que l'épargne devrait encore augmenter dans les mois à venir. 

 


« Afin de pouvoir traiter votre demande, le prêteur doit consulter les fichiers de la Centrale des Crédits aux Particuliers de la Banque Nationale de Belgique, ses propres fichiers et éventuellement les fichiers d'Atradius, assureur crédit »