Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent!

  • Rue Arsène Falla 56 - 4621 Fléron, Liège

    04 / 228.80.71

  • Bld Audent 17 - 6000 Charleroi

    071 / 31.59.76

Le crédit hypothécaire en Belgique pendant l'année 2012

Le crédit hypothécaire sort la tête de l’eau

« Retour aux News

Un nouveau départ pour le crédit hypothécaire 

2012 a été une année difficile pour le prêt hypothécaire, vu les baisses importantes au niveau des avantages fiscaux en matière d’économie d’énergie et le contexte économique assez tendu que tout le monde a ressenti l’année dernière. Cette situation socio économique plus difficile a fait considérablement baisser la demande de crédits logement de plus d’un tiers en comparaison avec 2011 et 2010.

Le montant demandé aux banques et organismes de créance par les futurs propriétaires a lui aussi baissé par rapport aux années précédentes de presque 10%.

2010 et 2011 ont vraiment été deux années extrêmement fructueuses pour l’immobilier, les ventes se sont enchainées et les chiffres, eux, se sont envolés.

Des chiffres parfois tellement hauts qu’ils ont mis une pression énorme sur l’année 2012 qui a malgré tout atteint la somme de 21 milliards d’euros rien qu’en crédit hypothécaire.

 

Quid des autres crédits 

La baisse du nombre d'emprunts a aussi touché le crédit travaux qui a baissé de 36% en 2012. Une baisse considérable pour un secteur qui se porte d'habitude très bien.

Le montant moyen d'un prêt pour un logement en Belgique est de 138 000 euros 

2012 a été une année charnière entre 2 excellentes années et une année 2013 qui s’annonce très bonne également.

Les ménages belges continuent d’investir dans ce qui les rassure et la brique est pour l’instant une valeur sûre.


« Afin de pouvoir traiter votre demande, le prêteur doit consulter les fichiers de la Centrale des Crédits aux Particuliers de la Banque Nationale de Belgique, ses propres fichiers et éventuellement les fichiers d'Atradius, assureur crédit »