Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent!

  • Rue Arsène Falla 56 - 4621 Fléron, Liège

    04 / 228.80.71

  • Bld Audent 17 - 6000 Charleroi

    071 / 31.59.76

Le crédit, oui, mais avec parcimonie

Le Belge et la gestion de crédits

« Retour aux News

Le Belge s'endette de plus en plus

En mars dernier, le nombre de Belges présentant un arriéré de paiement a atteint des sommets. En effet, on dénombre près de 320.000 Belges avec au moins un arriéré et ce, pour un montant d'environ 2,6 millions d'euros d'impayés. Le nombre d'endettés à augmenter de presque 3% par rapport à mars 2011. 

 

Un emprunt, oui, mais pas à tous prix

Un crédit est certes une solution pour avancer dans la vie et réaliser des projets mais il ne doit pas être pris sans mesure. En effet, un emprunt mal calibré par rapport à votre quotidien peut vite transformer le rêve en cauchemar. Prenez donc le temps de la réflexion et exposer le plus précisément possible votre situation à l'organisme bancaire que vous contacterez. 

 

Trop d'ouvertures? Pensez au rachat

Lorsque vous êtes en difficulté, que vous n'arrivez plus à rembourser et que vous risquez de vous endetter, il ne faut pas hésiter à en parler et à penser à un rachat de crédit. Ce type de prêt permet de rassembler l'ensemble de vos créances et d'échelonner le nouveau crédit de manière mieux adaptée à la situation actuelle.

 

 


« Afin de pouvoir traiter votre demande, le prêteur doit consulter les fichiers de la Centrale des Crédits aux Particuliers de la Banque Nationale de Belgique, ses propres fichiers et éventuellement les fichiers d'Atradius, assureur crédit »