Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent!

  • Rue Arsène Falla 56 - 4621 Fléron, Liège

    04 / 228.80.71

  • Bld Audent 17 - 6000 Charleroi

    071 / 31.59.76

Comment les citoyens utilisent le crédit en Belgique

Sommes-nous tous égaux face au crédit?

« Retour aux News

Les emprunts en Belgique : l'hypothécaire en pôle?

La réputation du belge est d'avoir une brique dans le ventre. Comme tout adage, il connaît ses exceptions. Selon la région où l'on vit, le pourcentage d'emprunts hypothécaires varie beaucoup. Ainsi, selon une étude réalisée auprès de 500 belges, 46,5% des belges auraient souscrit un crédit hypothécaire. Cependant, si pour la Flandre ce taux atteint 50,7%, il n'atteint que 28,4% à Bruxelles. Ce qui prouve bien que les choix diffèrent selon la région d'habitation. 

 

Pourquoi utilise-t-on le crédit en Belgique?

S'il ne s'agit pas de prêt hypothécaire, pourquoi les belges contractent-ils des emprunts? Deux tiers des belges ne font pas appel au crédit pour des achats qui ne sont pas un bien immobilier ou une voiture. Toutefois, ils sont très nombreux (95%) à sortir facilement la carte de crédit personnelle. En majorité, les Belges emploient leur carte bleue pour faire des achats sur internet, payer la note du restaurant ou encore acheter en grande surface. 

 

Hommes et femmes sont-ils différents?

Dans 80% des cas, hommes et femmes agissent de manière similaire face au crédit à tempérament. Les deux catégories centrales d'achat via les prêts personnels sont l'électroménager et le matériel multimédia. Personne ne s'étonnera que les femmes soient plus enclines à acheter le premier et les hommes le second. 

 

 


« Afin de pouvoir traiter votre demande, le prêteur doit consulter les fichiers de la Centrale des Crédits aux Particuliers de la Banque Nationale de Belgique, ses propres fichiers et éventuellement les fichiers d'Atradius, assureur crédit »